mercredi 4 juillet 2012

Fabrication d'un séchoir solaire...

     Voici le "fruit" de mes heures supplémentaires de ces derniers temps... Un séchoir solaire maison pour la saison des fruits qui s'annonce juteuse...euh... pas si on les sèche du coup! (mdr)
Le séchage est sans doute la méthode de conservation la plus ancienne et la plus douce pour les vitamines.
     Les fruitiers et le potager commencent enfin à produire sur une terre très argileuse où poussaient uniquement des vignes à l’époque....Dur, dur!
     Il en a fallu des brouettes de compost, de fumier et de temps à soigner et entretenir tout ce petit monde. Mais les résultats commencent à se faire sentir.
     Ce modèle m'a été inspiré par le site onpeutlefaire.com via "Les Douze Artisans." Une association Hollandaise qui s’investit dans le développement et l'information de solutions alternatives techniques et écologiques pour la vie moderne. Le modèle de base étant plutôt imposant, j'ai volontairement réduit les dimensions de 30%. En voici le plan et le fonctionnement (détails plus lisibles sur le site onpeutlefaire):
A noter que je ne propose pas ce séchoir à la vente..... juste une idée de réalisation de plus! 
DO IT YOURSELF!
 
     Au total, c'est 2m2 de surface de séchage pour un temps express (selon les fruits).

Les trous pour l'entrée d'air
C'est parti mon kiwi!

Let's Go L'abricot!!!
Courons les vergers! Miam miam!
VIVE LA CROISSANCE!!! De nos potagers, de nos vergers et de nos mouflets!
A bientôt!

11 commentaires:

  1. Bonjour, ce séchoir est vraiment intéressant. Je l'ai également vu sur onpeutlefaire.com.
    Pouvez-vous me donner quelques précisions sur les matériaux utilisés et j'aimerais également savoir si il fonctionne bien et si vous y avez éventuellement fait quelques modification.
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  2. je suis Burundais,mémorant!j'aimerais savoir comment construire un séchoir,la nature des matériaux utulisés et leurs provenance car je vais mémorer sur les fruits et légumes séchéss

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Il est bien joli ce séchoir. Par contre quelque chose me dérange. L'air chaud monte naturellement. Comment fait elle alors pour descendre dans la partie où se trouvent les fruits et légumes?
    Si vous pouviez m'éclairer la dessus..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolé pour ma réponse tardive....Il se créé un phénomène de convection et de tirage grâce à la cheminée dont la base se trouve au point bas du séchoir (voir le plan).

      Supprimer
  4. Bonjour. Il marche bien, ce séchoir ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bien.... Le principale inconvénient est que les claies ne sont pas interchangeables car de dimensions différentes!

      Supprimer
  5. Bonjour, existe t'il des plans et la façade est elle translucide, transparente ou opaque, je me pose la question car on l'a voit noir ??
    Merci
    PACHA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les plans sont disponibles sur le site de "onpeutlefaire.com". La façade est composée d'un simple vitrage.

      Supprimer
  6. Bonjour, bravo pour ton séchoir & merci beaucoup pour se partage !

    Je voulais me faire un séchoir solaire d’ici le printemps, sur ce modèle d'OnPeutLeFaire qui me semble pertinent tant dans sa conception que dans le peu d’espace qu’il prend.

    Je profite de ton expérience (l’article date de 2012) pour te poser quelques questions :
    1) Comment le séchoir se comporte dans le temps ? Tu le rentre à l’abri l’hiver ?
    2) Niveau ventilation : est-ce que la cheminée suffit ? creactiviste : https://creactiviste.wordpress.com/2015/10/28/sechoir-solaire-partie-2/ à fait le même avec un ventilateur en bas. Tu trouve ça pertinent ? Pour l’instant j’hésite à faire avec un ventilateur en bas (j’ai déjà une production photovoltaïque qui est largement excédentaire l’été) mais quand même avec une cheminé pour profiter du tirage thermique… https://fr.wikipedia.org/wiki/Tirage_thermique mais c’est peut être un excès de zèle ?
    3) As-tu compris pourquoi sur onPeutLeFaire ils mettent un tube transparent autour de la cheminée noir ?
    4) Est-ce que le séchage est ~uniforme ? Je pense au point le plus bas sous la vitre, je me dis que peu d’air doit y circuler… (voir le rond rouge sur mon image : https://framapic.org/eaGqpxRC4qgD/AH4ggAD1016t.jpg ) Si c’est pas le cas est-ce que tu penses pas que rajouter un ventilateur pour pousser l’air dans ce coin serait pertinent ? (flux orange sur l’image)
    5) L’écartement entre les claies c’est au doigt mouillé ou tu as trouvé des infos sur cet écartement pour un bon séchage ?
    6) N’as-tu pas eu des problèmes de sur-chauffe l’été ? Est-ce que tu as un système pour ouvrir plus ou moins l’entrée d’air ?
    7) Si c’était à refaire, qu’est-ce que tu ferais différents ? As-tu apporté des améliorations notable depuis ton article ?

    Merci beaucoup d’avance pour ce partager !!!

    David

    RépondreSupprimer
  7. Et bien voilà, le mien est fait : http://david.mercereau.info/fabriquer-un-sechoir-solaire/

    La différence principale entre mon séchoir et le tien c’est la position de la porte, que j’ai personnellement mis à l’arrière. Pour moi, ça simplifie la conception, dans le cas d’une ventilation mécanique (mon cas). Pour une ventilation naturelle avec cheminée, ça me semble compromis ou plus difficile (le conduit étant à l’arrière).
    J’ai prévu une « capote » en bâche histoire qu’il ne prennent pas l’eau directement pour qu’il dure plus dans le temps.

    Belle journée de séchage :-)

    RépondreSupprimer