samedi 20 avril 2013

Cintrage des perches de châtaignier pour une yourte façon Ardèche...

    En complément d'un article précédent (Perches en bois rond), voici quelques précisions sur le cintrage et l’écorçage des perches de la yourte... à la mode de chez nous.
L'opération est relativement simple même si.... assez longue et plutôt physique!

Quelques règles de base et un outillage approprié s'impose néanmoins:
-Utiliser des perches de châtaignier ou frêne (section moyenne: 40mm à la base et 25mm à la pointe) bien régulières et fraîchement prélevées ou préalablement trempées dans un bassin (jusqu’à plusieurs semaines). Section en fonction de la longueur des perches.
-Réaliser un aplat à la plane et au banc d’âne à l'endroit qui deviendra la partie intérieure du cintre (longueur: 60 à 80cm). Cette opération étant la plus délicate car elle conditionnera la qualité et la régularité du cintrage.
-Exposer les perches entières à la vapeur (100 degrés Celsius) dans un caisson étanche afin de ramollir les fibres et le décollage de l’écorce.
-Utiliser un gabarit (tonneaux, poteaux ou buses en ciment...) afin de contraindre les perches et obtenir le cintre souhaité.

Réalisation de l’aplat à la main....
Étuvage des perches à la vapeur durant 3 heures environ

Pré-cintrage.... on étire doucement les fibres!!!


Le petit dernier se forme au métier....

pendant ce temps, on pratique l’écorçage qui est assez aisé si la perche est suffisamment fraiche ou conservée dans l'eau un certains temps.... sinon, l’écorce colle et il faut y mettre les ongles!!!
Cette opération doit être la plus rapide possible afin de conserver la souplesse des fibres pour le cintrage définitif!

Cintrage définitif sur gabarit et séchage en place quelques jours (réglage de l'angle souhaité)






Suite au séchage, les finitions restent à faire:
-Tri des perches (les moins droites sont éliminées ou recyclées)
-Pointes pyramidales s'ajustant aux trous de l'anneau de compression (à la plane...)
-Ponçage de la face interne du cintre et des nœuds (cylindre ponceur sur toupie et meuleuse)
-Perçage + liens
-Huilage
 30 min environ passées par perche au total... Une bonne semaine pour une yourte de 80 perches!

samedi 6 avril 2013

Yourte kirghize "nautique"

Nous proposons la conception de yourte kirghize avec bâche imperméable nautique.
La bâche de qualité nautique est sans nul doute le produit le plus durable et adapté au climat les plus agressifs. La yourte est bien protégée et pour longtemps (10 ans et plus).
La technique de cintrage des bois (frêne et châtaignier) de l'ossature reste la même que pour les modèles en feutre imperméable et les huisseries sont réalisées par un professionnel spécialisé.
L'isolation intérieur est en feutre de laine (différentes qualités disponibles).
Toutes dimensions et nombreuses options (jusqu'à 6m de diamètre)

Concernant le revêtement extérieur pour ce type de yourte, il existe également sur le marché une gamme nautique en polyester de marque allemande (moins polluant à la fabrication que l'acrylique et recyclable).

mercredi 3 avril 2013

Détails de fabrication d'un "Tunduk" en frêne cintré

Voici en image, les étapes principales de la fabrication d'un anneau de compression en frêne... pour une yourte façon kirghize!

1-Sélection, dimensionnement et corroyage des deux planches de l'anneau
(Bois de quartier, pas de nœud, "droit-fil", épaisseur 25mm environ x 9cm de largeur...)
2- 3 heures dans un bain de vapeur 

3-Cintrage instantané et "rapido"des planches une à une sur le gabarit
Détails du cintrage et serrage
Faut dire qu'avec la nouvelle table de cintrage... ça l'fait plutôt bien!


Un patin réglable sur un bras de levier pivotant.... L’idéal pour les grosses pièces ainsi qu'un meilleur placage contre le gabarit.

4-Perçage... au bon angle après collage des joints et démoulage
5- Mortaisage au fer rouge..... pouff pouff!

6-Première finition
7-Mise en place des arceaux du dôme et finition

8-Elements de décoration traditionnels en frêne massif.... cintré egalement
Toujours le même plaisir!
"Vous avez remarqué que toute chose faite par un indien est dans un cercle. Nos tipis étaient ronds comme des nids d'oiseaux et toujours disposés en cercle. Il en est ainsi parce que le pouvoir de l'Univers agit selon des cercles et que toute chose tend à être ronde. Dans l'ancien temps, lorsque nous étions un peuple fort et heureux, tout notre pouvoir venait du cercle sacré de la nation, et tant qu'il ne fut pas brisé.

Tout ce que fait le pouvoir de l'Univers se fait dans un cercle. Le ciel est rond et j'ai entendu dire que la terre est ronde comme une balle et que toutes les étoiles le sont aussi. Les oiseaux font leur nid en cercle parce qu'ils ont la même religion que nous. Le soleil s'élève et redescend dans un cercle, la lune fait de même, et tous deux sont rond.

Même les saisons forment un grand cercle dans leurs changements et reviennent toujours là où elles étaient. La vie de l'homme est dans un cercle, et ainsi en est-il pour chaque chose où l'énergie se meut."
Hehaka Sapa, ou Black Elk, indien Oglala, branche des Dakotas (Sioux)